Navigation – Plan du site
Comptes rendus

José Luis Bernal Salgado, «Manual de espumas», la plenitud creacionista de Gerardo Diego

Anne Lacroix
p. 731-732
Référence(s) :

«Manual de espumas», la plenitud creacionista de Gerardo Diego. Valencia, Pre-Textos – Fundación Gerardo Diego, 2007, 17 x 24 cm, 172 p. (Premio Internacional «Gerardo Diego» de investigación literaria, 2007) + Gerardo Diego, Manual de espumas, ed. facsímil, Madrid, Cuadernos literarios, 1924, 9 × 14 cm, 74 p. – ISBN 978-84-8191-852-6

Texte intégral

1Dans ce livre, José Luis Bernal analyse la genèse de Manual de espumas, titre clef de la bibliographie de Gerardo Diego, ainsi que son processus de composition dans le contexte des avant-gardes européennes des années 20. Avec force détails, Bernal s’attache à retracer les péripéties qui ont accompagné l’édition de Manual, à rappeler de façon exhaustive toutes les publications de poèmes du recueil antérieures à la parution de ce dernier, et à analyser la réception de Manual avant et après sa publication. Grâce à de constants recours aux œuvres complètes de Diego (poèmes, récits de mémoires en prose et textes de critique littéraire) ainsi qu’à celles des autres auteurs de sa génération, Bernal restitue par le menu les circonstances–influences littéraires, rencontres et amitiés, événements socio-historiques– qui ont donné naissance aux poèmes de Manual.

2José Luis Bernal met également en lumière la poétique qui sous-tend Manual de espumas, le créationnisme, où peinture et musique –image et rythme– donnent forme à un véritable opéra de la mer. Bernal offre une lecture de Manual en relation avec l’ensemble de l’œuvre de Diego, soulignant son caractère fertile et la variété des styles développés, parfois de façon simultanée, par le poète de Santander, exemple parfait d’union entre tradition et avant-garde au sein de la génération de 1927.

3Le dernier chapitre propose une ébauche d’analyse de chacun des trente et un poèmes qui composent Manual de espumas, présentés en édition fac-similaire, et donne les clefs de lecture de nombre d’entre eux. À la fin de l’ouvrage sont également présentées quelques lettres inédites de Gerardo Diego à son ami Juan Larrea, qui montrent parfois les premières versions autographes des poèmes du recueil.

4Ce livre se recommande par l’exhaustivité avec laquelle l’auteur décrit les circonstances d’écriture de Manual de espumas, par les parallèles constants qu’il établit avec l’ensemble de l’œuvre de Diego et de ses contemporains, ainsi que par son important appareil de notes de bas de page, sa vaste bibliographie, et son index onomastique, où le lecteur désireux d’en savoir plus trouvera une série de précieuses références sur tous les thèmes abordés. L’on aurait cependant souhaité voir dans ce livre une analyse plus approfondie, voire comparée, des poèmes cités. «Manual de espumas», la plenitud creacionista de Gerardo Diego s’adresse en premier lieu aux spécialistes de l’œuvre du poète de Santander, mais aussi aux critiques qui se penchent sur les littératures d’avant-garde, aux admirateurs des poètes de la génération de 1927 et, pourquoi pas, à tous les amoureux de la poésie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne Lacroix, « José Luis Bernal Salgado, «Manual de espumas», la plenitud creacionista de Gerardo Diego », Bulletin hispanique, 110-2 | 2008, 731-732.

Référence électronique

Anne Lacroix, « José Luis Bernal Salgado, «Manual de espumas», la plenitud creacionista de Gerardo Diego », Bulletin hispanique [En ligne], 110-2 | 2008, mis en ligne le 22 juin 2012, consulté le 24 octobre 2014. URL : http://bulletinhispanique.revues.org/841

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page