Navigation – Plan du site
VARIA
Comptes rendus

Pedro Romero de Solís y Juan Carlos Gil González (coords.), Juan Belmonte. La epopeya del temple

Jacques Issorel
p. 929-931
Référence(s) :

Pedro Romero de Solís y Juan Carlos Gil González (coords.), Juan Belmonte. La epopeya del temple, Fundación Real Maestranza de Caballería de Sevilla. Fundación de Estudios Taurinos. Universidad de Sevilla, Sevilla, 2013, 510 p. (Colección Tauromaquias, 17).

Extrait du texte

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en décembre 2017.

Aperçu du texte

Publié à l’occasion du centenaire de l’alternative de Juan Belmonte, et en hommage à son œuvre de rénovation de l’art tauromachique, cet ouvrage se veut aussi «un análisis abierto y riguroso sobre el contexto de la Fiesta de los toros del siglo XX» («Preliminares», p. 25). Il apparaît du même coup comme le nécessaire complément de José Gómez Ortega. Joselito. El toreo mismo, publié un an auparavant dans la même collection (voir Bulletin hispanique, 115-2, 2013, p. 771-773). À jamais unis dans la mémoire tauromachique, les deux matadors sévillans ont écrit, entre 1913 et 1920, année où Joselito trouva la mort dans les arènes de Talavera de la Reina, la plus belle page de l’histoire du toreo. Le nom de Joselito revient d’ailleurs régulièrement et logiquement sous la plume des collaborateurs du présent ouvrage. Aussi souvent que celui de Manuel Chaves Nogales, brillant journaliste, Sévillan lui aussi, qui, après de nombreux entretiens avec Juan Belmonte, eut l’heureuse idée de raconter...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Issorel, « Pedro Romero de Solís y Juan Carlos Gil González (coords.), Juan Belmonte. La epopeya del temple », Bulletin hispanique, 116-2 | 2014, 929-931.

Référence électronique

Jacques Issorel, « Pedro Romero de Solís y Juan Carlos Gil González (coords.), Juan Belmonte. La epopeya del temple », Bulletin hispanique [En ligne], 116-2 | 2014, mis en ligne le 01 décembre 2017, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://bulletinhispanique.revues.org/3681

Haut de page

Auteur

Jacques Issorel

Université de Perpignan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page