Navegação – Mapa do site

113-1 | 2011
Actes de 2 colloques

Cordoue, 15-17 février 2010/Madrid, 29 nov. - 1er déc.2007
Tome 113 - n° 1 - Juin 2011 - Couverture tête-bêche
Informações sobre esta imagem
Créditos : Ejemplar de la Biblioteca de la Universidad Complutense, digitalizado por Google.Books/Centro Editorial de Obras Ilustradas de Molinas y Juli
ISBN 978-2-86781-740-3
  • El libro de poesía (1650-1750): del texto al lector

    Outre son caractère mesurable, le livre de poésie fournit la base d’une
    hypothèse interprétative et sert de point de mire à la lecture critique et
    historiographique d’un territoire qui reste encore à cartographier. C’est dans
    cette visée qu’en février 2010 s’est tenu à Cordoue un colloque où se sont
    échangés les points de vue à l’origine de cet ensemble de travaux. L’hypothèse
    de départ faisait du «livre de poésie» l’étape ultime de la création poétique,
    mais aussi un élément de sa conformation, en tant que modèle de référence
    et reflet d’un horizon d’attente. Une connaissance plus précise de la manière
    dont s’est constitué, pour être divulgué, le recueil lyrique, doit permettre
    – pour la culture du livre stricto sensu – d’analyser comment le produit sorti
    de l'imprimerie et mis sur le marché a reflété et conditionné à la fois le
    développement de la poésie hispanique de la période.

  • Entre Viejo y Nuevo Mundo: el comercio de impresos en los siglos XVIII y XIX

    Ce volume spécial du Bulletin Hispanique ouvre ses pages aux Actes du
    colloque intitulé « Entre Vieux et Nouveau Monde : le commerce des
    imprimés aux XVIIIe et XIXe siècles ». Organisé par la Casa de Velázquez
    (Madrid) et l’Université Michel de Montaigne Bordeaux (AMERIBER),
    ce colloque, coordonné par Manuel Peña Díaz (Université de Cordoue),
    Ambrosio Fornet (Institut du Livre Cubain) et Jean-Marc Buiguès (Université
    Michel de Montaigne Bordeaux), s’est tenu à la Casa de Velazquez du 27 au
    29 novembre 2007. Il proposait une série d’orientations possibles : les réseaux
    de diffusion de l’imprimé – avec une attention particulière portée aux points
    de sortie en France et en Espagne (commerçants, voies maritimes et terrestres
    – réseaux primaire et secondaire –, libraires, imprimeurs spécialisés, etc.) ; les
    modalités de l’offre (libraires, bibliothèques, souscripteurs, échanges, etc.) ;
    la typologie des imprimés (livres, images, partitions, etc.) et leur dimension
    matérielle (prix, taille, etc.) ; les langues et les matières, en privilégiant
    l’imprimé français ; le rôle de la presse française et de la presse espagnole,
    dont les annonces d’imprimés sont généralement reproduites à l’identique ;
    l’évolution de l’imprimé à mesure que les anciennes colonies espagnoles
    conquièrent leur indépendance (rôle des imprimés nord-américains, situation
    particulière de Cuba, etc.). Le colloque a permis de réunir des spécialistes de
    Cuba, du Mexique, du Pérou, de l’Argentine, d’Espagne et de France.